Quel modèle d'exploitation pour un centre de self stockage ?

Plusieurs modèles de self stockage peuvent être rencontrés sur le marché français de self stockage. Initialement la grande majorité des sites étaient de grande taille (de 3000 à 5000 m² de boxes à louer) et les exploitants suivait globalement un modèle similaire. Un accueil était prévu pour recevoir les clients et les faire signer une registre de visites et pour mettre en valeur des cartons, scotch, housses de matelas et d'autres produits en vente. Il faillait deux à trois personnes dans l'équipe afin d'être présent pour permettre les clients d'avoir accès à leurs boxes . En fait ces personnes n'étaient pas pleinement occupées dans leurs tâches de vente et gestion du self stockage (mais c'est pas pour cela que les sites étaient forcément bien gérés).

 

Les exploitations ont évolué sur trois axes.

Les opérateurs ont essayé d'augmenter la rentabilité de leurs équipes en augmentant les ventes annexes en formant leurs équipes à vendre plus et en élargissant la gamme de services et produits vendus.

 

L'installation de systèmes de contrôle d'accès a pu amener à l'économie d'une personne sur beaucoup de sites tout en permettant des heures d'accès plus large pour les clients.

 

Des opérateurs ont aussi demandé à leurs équipes de faire des tâches de nettoyage (qui étaient plus ou moins bien reçus et bien mise en œuvre).

 

De plus en plus des nouveaux entrants sur le marché se sont ouverts avec moins de boxes (de 500 m² à 1500 m²) et donc ont des pertes d'économies d'échelle par rapport aux grands sites. Si ces exploitations sont adossées à une autre activité (de déménagement, transport de colis etc) il y a possibilité de garder les ventes annexes de self stockage de la même manière que les grands sites. Pour les petits sites, sans activité annexe, il y a des décisions à prendre quant à l'accès des clients, l'espace de bureau et personnel à consacrer. Beaucoup ont fait des choix à l'improviste car les logiciels de gestion et contrôle d'accès développés spécifiquement pour le métier semblent (avec raison pour le plupart) exorbitant pour la taille de chiffre d'affaire prévu.

 

Cependant il existe des solutions adaptées qui apportent des économies de travail conséquentes à prix raisonnable. Le temps passé par l'équipe dans l'administration et la saisie comptable sont très réduits par l'utilisation d'un logiciel de gestion. Un bon système de contrôle d'accès, lié par passerelle automatique au logiciel de gestion, automatiquement ouvre et ferme les droits d'accès aux clients et interdit l'accès aux clients en retard de paiement. Des avantages certaines à un prix... mais qui nécessitent considération tôt dans un projet car ils peuvent influencer des choix de taille de bureau, type de portes et portails d'accès et détection intrusion.

 

Il est désormais possible de gérer des petits sites sans personnel sauf sur rendez-vous, tout en ayant la main sur la gestion et contrôle d'accès à tout moment sur un ordinateur portable, tablette et ou smartphone et avec une sécurité de haut niveau malgré la manque de présence de personnel sur le site.

 

Peter Measures, Peitho sarl